• Mon collègue adoré

    Mon collègue adoré


    Sommaire:


    Chapitre 1 - Chapitre 2

  • Salut moi c'est Jean Kirschtein, 17 ans je prends un an tout les 7 avril. Je m'énerve vite et me bat souvent, pour le plus grand malheur de mon entourage. D'ailleurs c'est a cause de ça que je me suis fait renvoyer de mes précédents boulots... 

    Heureusement qu'un café du quartier voisin a accepté de me prendre en tant que serveur , sinon j'aurais plus d'thunes pour m'acheter mes affaires de dessin. Ouai, je dessine. 

     

    Enfin arrivé ! bon, mon nouveau lieu de travail se trouve a 30 minutes de chez moi en métro, y a pire. De toute façon pas sur que j'y reste longtemps : si y'en a un qui me regarde mal je le défonce, collègue ou client.

    Un bruit de sonnette me perce les tympans en ouvrant la porte... Putain!

     

    -Oi. On est fermé , repassé plus tard. 

     

    Un petit gars au cheveux foncé et au regard blasé se tient derrière le comptoir.

     

    -J'suis le nouveau serveur. 

     

    Je m'approche de lui. 

     

    -Ah ouai, on m'en avais parlé...

     

    Il se retourne et continue de ranger le comptoir, me laissant comme un con. J'allais lui faire une réflexion quand... 

     

    -WOO, SHORTY ! 

     

    ...Une furie entre dans la salle de réception. 

     

    -Tch. Un problème quat'zyeux ? 

     

    -Tu ne saurais pas ou est Sonny ? 

     

    -Tu l'as encore perdu...

     

    -Non, je ne sais juste pas ou il est!

     

    La brune a lunette lève la tête vers moi. 

     

    -Tu es le nouveau?! Tu n'aurais pas vus un lama par hasard ? 

     

    Un lama? elle est sérieuse ? Je secoue la tête. 

     

    Bon, et bien puisque personne ne veut m'indiquer les vestiaires (pour mettre l'uniforme exiger), je vais le chercher moi même. 

    J'ouvre toute les portes de l'arrière boutique, mais a part des placards, un frigo géant et un lama , je n'ai pas trouver....attend, j'ai bien dit un lama?! 

    Il me regarde avec un sale regard... 

     

    -Tu veux quoi ? T'as un problème ?!

     

    J'entend des rires derrière moi: un jeune homme aux taches de rousseur me regarde: 

     

    -Tu as trouver Sonny ! Il est inoffensif tu sais... 

     

     Un sourire illumine son visage...mais je me sens bête d'avoir parler a ce lama. Il va me prendre pour un idiot...

     

    -Tu doit être le nouveau , moi c'est Marco !

     

    -Jean Kirschtein. 

     

    -enchanté Jean ! on va bientôt ouvrir, va te changer . Les vestiaires sont la-bas , me dit-il en m'indiquant une porte, dans le casier n°4 il y a des vêtements a ta taille normalement! 

     

    Je le remercie et va me changer. Bon, et bien la journée ne fait que commencer! 

     

    ---

     

    Je.suis.crévé. J'ai passé mon temps a courir partout  et pendant ma pause, la folle au lama n'a pas arrêter de me parler de ses expériences sur ses lapins nain angora... 

     

    -Bonne soirée Jean ! , me crie Marco alors que je sort du café par la porte de service. 

     

    -Ouai. 

     

    Je part sans me retourner. Après tout, on est pas pote lui et moi.

    Tss.. encore une demi-heure de route, géniale !

    Là, je n'ai qu'une envie : être chez moi, dans ma chambre et jouer a "Wings of Freedom". 

    Chapitre 2 -->


    votre commentaire
  • -J'suis rentrer ! 

     

    -Jeannot, comment c'est passé ton premier jour ? 

     

    -Fatiguant.

     

    Je me débarrasse de mes affaires et monte dans ma chambre: j'allume ma play' , m’assois sur mon lit et lance une partie multi-joueur et attend que d'autres ce connecte...

    Titan_Regenat vient de rejoindre la partie 

    Tss, j'vais te défoncer bouffon ! le jeu commence et on s’entre tue pendant des heures...ou du moins on essaient. Aucuns de nous deux prend l'avantage...

    Alors que je venait de monter toute une stratégie pour le prendre par surprise mon jeu crache. 

    PUTAIIIIN ! Ce "titan_regénat"' il m'le payera!! 

    C'est donc sur ces mots d'amour que je vais me coucher. Sauf qu'il est déjà 5 heures et que je me lève dans 1 heure 30...

    ----

    -Bah alors l'cheval , on est fatigué ? 

    Je lève les yeux : la personne que je ne supporte le moins se tient devant moi . L'idiot, ses cernes sont beaucoup plus  grosses que les miennes! 

    -T'as un problème bouffon ?

    Je l'attrape par le col de sa chemise, il en fait autant. On est beaucoup plus lent que d'habitude a cause de la fatigue.

    -Jean , Eren ! ne commencer pas ! 

    Armin se précipite sur nous et éloigne son meilleur ami a moitié endormi. Je me rassois et attend le début du cour, quand une voix me tire de mes pensées: 

    -Hé Jean, t'a de la sauce ? 

    Je regarde ma voisine. Je me serais étonner si ce n'était pas Sasha... 

    Je lui fait signe que non, elle fait une moue boudeuse et continue de manger.

    Le prof entre dans la salle, et nous demande le calme, avec sa voix imposante et carrément flippante. J'aimerais tellement dormir, mais si j'me fait cramer par ce prof c'est la mort assuré... 

    D'un coup, une craie grince sur le tableau, avant d'être poser plus ou moins brutalement sur le bureau du prof. Tout les élèves se retournent vers Sasha : 

    -Hé, toi... Qu'est ce que tu fais ? 

    Le prof s'approche d'elle , un visage rempli de colère prêt a exploser. pourtant, il ne crie pas... Je regarde ma voisine à mon tour : cette idiote, elle l'ignore! 

    Une fois a sa hauteur , il élève la voix : 

    -Ho! c'est à toi que je parle ! 

    Elle lève la tête : 

    -Braus...Qu'est-ce que tu tiens dans tes mains ? 

    - Un beignet au poulpe , monsieur ! 

    -Pourquoi...pourquoi mange-tu ce beignet...? 

    -Parce-que je l'ai acheter ce matin , et que je ne pouvais pas attendre pour le manger ! 

    -Non, je ne comprend pas...Pourquoi manger ce beignet ?

    -Vous...vous voulez savoir pourquoi les humains mangent des beignets au poulpe ? 

    Le prof la fusille du regard ... 

    -Je euh...vous en voulez un morceau ? 

    On retient tous notre respiration. Mais quelle idiote ! 

    Personne n'ose parler... 

    La sonnerie retentit. La première heure est enfin terminer... 

    Durant toute la deuxième heure, Le cour c'est dérouler dans un silence déconcertant. Sasha, elle , s'est retrouver exclu du cour dans le bureau du directeur... 

    -----

    La journée s'est dérouler assez vite : 

    -Jean ! on rentre ensemble ? , me crie Connie. Sasha , elle est épuisée . 

    -On...m'a demandé de courir pendant presque 5 heures...J'ai faim...J'ai faim... 

    -Allons dans un restaurant dans ce cas ! 

    -Ce sera sans moi, j'doit aller travailler. 

    -Tu travail Jean ? 

    Je lui répond pas et par en direction du métro. Euh , mon pass , mon pass ... 

    Putain mais il est où ? impossible ...je l'aurait perdu ? me voila bloquer devant les portiques . Je renverse le contenu de mon sac par terre , mais impossible de mettre la main dessu... 

    Je regarde l'heure : je doit être la-bas dans dans 15 minutes ! 

    Bon et bien pas el choix : je saute par dessus le tourniquet. Bah, je l'ai déjà fait plein de fois ! 

     

    -Hé! Jeune homme arrête toi !

     

    Je me retourne : meeerde ! un controleur s'approche de moi . Pris de panique, je cours tout ce que je peux et saute dans mon train avant que les portes se referme. 

    Le trajet passe plutôt vite, et je suis déjà en train de pousser les portes du café... 

     

    -Bonjour Jean ! 

    Marco me sourit , comme a son habitude. 

    -mmh . 

    -Tout vas-bien ? 

    -ouais. 

    Je continue mon chemin en direction des vestiaires. 

    -Tu feras attention , Sonny traîne dans les parages ! me crie t-il. 

    Je me change et reviens dans la salle de réception. 

    -Je n'y avais pas vraiment fait attention hier mais l'uniforme de serveur te vas-bien , Jean ! 

    Quoi?  

    -Euh ben..merci. 

    La sonnette de la porte retentit. Les premiers clients arrive ... 

    -Yoo Jean ! 

    Je sursaute et me retourne vers ses voix qui me sont si familières : 

    Eren, Sasha, Connie et Armin entrent. 

    -Vous ! qu'est-ce qu'vous foutez la?! 

    -Sasha et Connie nous on dit que tu travaillais , on a donc gentiment demander a ta mère,  Eren me regarde avec un sourire provocateur,

    - Allez Jean, dit "bonjour maitre" héhéhé ! 

    J'vais m'le faire celui-la !!  

     

    -T'a dit quoi, bouffon ?! 

     

    Eren continue de rire . Je me retient de le frapper... 

    Ils s'assoient a une table et regarde les menus, tout en m'ignorant. 

     

    -Hé. on salue les clients gentiment. 

    C'est le petit homme aux cheveux noir qui me fait la remarque avant de replonger dans son travail. 
    Lorsque les imbéciles ont enfin fini de choisir leurs menus, je prend un malin plaisir a les ignorer : je ne vais tout de même pas servir Eren ! 
    Mais le barman s'approche de moi : 

    -He kirstein ! tu es le seul serveur dans la pièce pour l'instant alors va prendre les commandes . 

    Pardon ?! Ce nain peut toujours rêver ! Mais...si je ne fait pas mon boulot correctement, je serais encore viré non ? Putain ! 

    -Alors ? grouiller vous ! 

    Carnet et stylo en main , je me place devant leurs table : 

    -Une omelette s'il te plait ! s'écrie Armin . 

    -Des pomme de terre , avec du bacon , du beauf aussi ! une omelette au poulpe et... non je prendrai plutôt du roti avec... non euh... tout le menu !!! 

    -La même chose que Sasha ! 

    Je me retourne vers Eren, en le regardant d'un sale oeil : 

    -Et toi l'idiot ? 

    Aucunes réponses.... 

    -Hé ! Jaëger ! 

    Il sursaute : 

    -Ah, oui ? 

    -Tu vas prendre quoi ? dépêche ou je part. 

    -j'prendrais de la viande de cheval , me répond t-il un large sourire aux lèvres. 

    Je tourne les talons . 

    -T'à gagner Eren, j'prend pas ta commande.

    Je passe à coté de Marco qui vient d'entrer dans la salle. Il me regarde avec un air interrogateur. Je me dirige vers la cuisine pour donner les commandes au cuisinier... qui n'est autre que la folle au lama.

    ----

    -Tu t'entend bien avec eux .

    -Tu délire Marco , qui voudrait faire ami-ami avec ces imbéciles ? 

    On est installer sur une des tables de la salle , loin des seuls clients. 

    -Sa ne se bouscule pas ici... 

    -En ce moment , plus beaucoup de monde sort de chez eux par ici. 

    Je regarde Marco : 

    -Ah ? 

    -Ouais , a cause de ... 

    -Marco. Va voir si quat'yeux a besoins d'aide en cuisine. 

    Livai, le barman, le coupe. Il se lève et part sans finir sa phrase. 

    -Hein ? en cuisine ? 

    L'homme au yeux gris m'ignore. 

    -Il y a des choses que tu n'as pas besoins de savoir. 

    Un silence "malaisant" s'installe dans la pièce...jusqu'à ce que les idiots viennent payer au comptoir. 

    -j'ai pas assez de monnaies... Armiiiiin ! 

    -Quoi? Sasha, j'ai déjà payer ta part la dernière fois... 

    -Connie ! 

    -J'ai pile le compte . 

    -Ereeen ! je te revaudrait ça  ! 

    -Hors de question ! je... 

    -Oi ! dépêcher vous les gosses . 

    Eren sursaute. Il dépose sont argent sur le comptoir avant de sortir , suivit des autres.
    Sasha reste planté la. Elle n'a vraiment pas d'argent ?
    Je dépose ce qu'il manque, elle me regarde avec des yeux plein de reconnaissances :

    -Merci , merci , merci Jean ! Je ne te traiterais plus de cheval , promis !

    -C'est pas cadeau , tu me les remboursera demain.  

    Elle sort avant la fin de ma phrase. Cette patate... elle a intérêt a me les rembourser !
    j'entend un rire étouffé :

    -Qu'est ce qu'il y a , Marco ?

    -C'est vrai , je m'était déjà fait la réflexion ... Ta têtes ressemble relativement a celle d'un cheval ! 

    -Hé, c'est méchant Marco , haha . 

    Mon sourire et mon rire sonnait faux, je le sais bien.  Je part me changer. Je récupère mon sac et sort du café  après avoir lancer un au revoir assez froid. J'entend Marco qui m'appelle mais je l'ignore. 

    Pourquoi ? je suis vexé ? On me traite de cheval a longueur de journée alors pourquoi la, je me sens mal ? 
    Peut-être parce que c'est Marco qui ... non. Je secoue ma tête dans tout les sens. 
    De toute façon je ne suis pas vexé. 


    votre commentaire